La Méthode Caycedo

La Méthode Caycedo consiste en une méthodologie appelée Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) et une série de techniques phroniques spécifiques.

La Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) est une méthodologie cohérente et structurée qui se compose de douze degrés. Sa pratique nous conduit au développement de la perception de notre corps, de notre esprit, de nos états émotionnels et des valeurs qui nous sont propres. Cette découverte suppose une conquête ; c’est une transformation consciente et positive de notre attitude envers nous-mêmes et le monde environnant.

Les douze degrés sont répartis en trois cycles; le premier cycle est appelé “fondamental”; il comprend les quatre premiers degrés de la RDC; le deuxième cycle ou cycle “radical”, comprend les degrés suivants, du cinquième au  huitième ; le troisième cycle ou cycle “existentiel”  travaille les quatre derniers degrés, du neuvième au douzième.

A. Le premier cycle de la RDC

La RDC 1: le premier degré de la RDC s’inspire du yoga et on le nomme également degré de la concentration. Sa pratique nous fait prendre conscience de notre schéma corporel: notre forme, notre mouvement, notre tonus musculaire; nous apprenons également à respirer correctement. Peu à peu, nous devenons capables d’éliminer les tensions physiques et de “somatiser “ les sensations positives, tout particulièrement au niveau de notre peau.

La RDC 2: ce deuxième degré s’inspire du bouddhisme; on l’appelle aussi degré contemplatif. Sa pratique va nous aider à prendre conscience de notre esprit. Sans oublier la présence de notre corporalité, nous commençons à prendre conscience de nos pensées. Nous développons la contemplation senso-perceptive externe et interne. Ce degré comporte également des techniques de “futurisation”.

La RDC 3: le troisième degré de la RDC s’inspire du Zen japonais; il est aussi appelé degré méditatif. Grâce à sa pratique, nous vivons l’intégration corps/esprit. Il comporte des techniques de “prétérisation”, qui nous aident à percevoir nos émotions positives, en mettant l’accent sur nos souvenirs de vivances du passé.

La RDC 4: le quatrième degré de la RDC met tout particulièrement l’accent sur  la présence des valeurs; sa pratique nous fait vivre et renforcer les valeurs fondamentales de l’être humain dans toute notre corporalité.

Tout au long de ces quatre degrés, le corps est toujours présent. Nous pénétrons progressivement dans la conscience des  tissus de notre corps, en particulier au niveau de la peau, des muscles, des os et des organes internes. On y travaille la sensation, la perception, la kinesthésie et la cénesthésie.

B. Le deuxième cycle de la RDC

L’entraînement des degrés cinq à huit, permet de percevoir la perception de l’énergie présente dans toute la corporalité en tant que siège de la conscience. Nous prenons conscience de la phylogenèse et de l’ontogenèse en tant que phénomènes caractéristiques de l’histoire de l’évolution de la conscience humaine.

C. Le troisième cycle de la RDC

Dans les degrés neuf à douze de la RDC, se renforce la présence et la vivance des valeurs existentielles comme la liberté, la tridimensionnalité (prise de conscience du passé, du présent et du futur), la responsabilité et la dignité de l’être humain.

D. Les Techniques Phroniques Spécifiques

Il s’agit de techniques ciblées et de courte durée (10 à 15 minutes) visant l’obtention d’objectifs concrets au niveau thérapeutique, pédagogique, sportif ou préventif.

On distingue :

  • Les techniques de présentation qui renforcent le présent positif.
  • Les techniques de « futurisation » qui renforcent le futur positivement.
  • Les techniques de « prétérisation » qui renforcent le passé positif.
  • Les techniques de totalisation, qui se rapportent aux trois paramètres de la conscience.

Tu dois devenir l’homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire.
Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même.

Friedrich Nietzche